Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Maudits Francais
  • Les Maudits Francais
  • : Partagez notre année à Montréal, nos impressions, nos anecdotes, nos photos...
  • Contact

Hall of Fame

Voici les petites phrases insolites dites ou entendues par-ci, par-là...

''Ça pourrait être pire, il pourrait y avoir des cafards !'' (Cédric, le jour de notre emmenagement)

''C'est très chaud mais en même temps c'est très frais...'' (Géraldine)

''Oh toi, tu as la tête de celui qui va bientôt m'annoncer qu'il démissionne'' (Mel, manager Starbucks aux talents divinatoires insoupçonnés, à Cédric)

''Ta blonde, c'est un super pétard !!!'' (Valérie, collègue Starbucks, à Cédric à propos de Gé)

''There is always a third solution...'' (David, collègue Starbucks, après qu'on nous ait demandé de choisir entre une solution A et une solution B pour l'organisation du comptoir)

''Quand tu ne parles pas, tu ne dis rien, et quand tu parles, tu es méchant...'' (Gé à Cé mais, que je rassure tout le monde et surtout Jolie Maman, je suis très gentil avec Gé)

"Ce dont j'ai besoin, c'est de la stabilité dans le changement..." (Alex, amie française)

"Ici, on a ni pétrole ni idée, mais on a de l'humour..." (slogan aperçu dans la vitrine d'une boutique)

"Ce n'est pas facile la vie d'artiste... surtout quand on est loin d'être une vedette !!!" (Yves, collègue)

"Oui mais y'a des légendes qui sont vraies !" (Alex lors d'une discussion sur les légendes urbaines)

"Et bien oui ! Prends Johnny Halliday, c'est une légende et pourtant il est vrai !!!" (Gé tentant, tant bien que mal, de défendre Alex)

"Tout ce qui ne tombe pas avant Noël, tombe après..." (Gaëtan à propos de la neige tant espérée à Montréal)

"Oh mais il tombe de la sloche, on doit être rendu en Mars !!!" (Maggie, une collègue, en plein Janvier alors qu'il tombait de la neige fondue)

"Failure is not an option" (petit mot doux et rassurant sur le mug de mon boss)

"C'est pas fini tant que c'est pas fini..." (la pensée du jour par Rocky Balboa...)

"When the shit hits the fan you can only run..." (commentaire de Kendal, une collègue, à l'annonce d'un gros problème avec le client)

"Parfois, j'aimerai mener la vie d'un écureuil..." (Cédric, sans commentaire)

"Tu sais tu comment dire "ostie d'conne" gentiment ???" (commentaire de Marie Hélène, une collègue qui cherchait ses mots...)

"On fait ce qu'on peut mais pas ce qu'on veut..." (cruel constat de Yves, un collègue désabusé...)

"C'est bien de dormir quand on est très très fatigué..." (Lucas subissant de plein fouet les effets du décalage horaire)

"Tous ensemble à la ligne d'arrivée !!!" (Cédric à ses collègues, Marie-Hélène et Micaline, pour tenir bon jusqu'au bout...)

"On a-tu l'air de valises ???" (Marie-Hélène, une collègue, réalisant qu'on nous a bien pris pour des pigeons)

"On a du fun et on ne se caresse même pas !" (Louis-Philippe, un collègue, commentant ironiquement notre situation actuelle à la job)

"Tu connais-tu la différence entre un bon français et un français ?... non ?... et bien le français retourne en France !" (Marco, un collègue, me motivant pour rester au Québec)

"Ça va mieux, je commence à dégriser" (Marie-Hélène, à 14h, qui confond job et cellule de dégrisement...)

"Mais pourquoi t'as fait ça ???!!!" (Cé à Gé sur le perron constatant son retour à Montréal)

"Dehors le pipi !!!!!" (Charles tentant désespérément de dresser Pikle, son chien...)

"Tu te vendrai pour des paquets de chips !!!" (Micaline à Cé concernant un pari stupide...)

Abécédaire

Voici un petit florilège des termes employés par ceux qui estiment défendre la langue française...
A vous de trouver s'il existe un équivalent en français... ; )

back-staber : v. Être victime d'un coup de cochon en traître ex : J'me suis fais crissement back-staber par cet ostie d'client lo, il a escaladé jusqu'à mon boss pour chialer.

blaster : v. Exploser ex : il va falloir crissement bullshiter le client si nous ne voulons pas nous faire blaster !!!

burn out
: n. m. Dépression, pétage de plomb, craquage de slip... ex : notre fille n'a que 7 ans et elle fait déjà un burn out !!! (copyright Guide de la petite vengeance 2006). Se dit aussi beaucoup en milieu professionnel quand une personne quitte son poste pour une "durée indeterminée" suite à un rush trop stressant, à son incapacité à multi-tasker pour solder son to-do... 

bullshiter: v. Raconter une belle histoire à son client, sa blonde, son cheum, ses parents pour leur cacher la vérité ou du moins l'embellir... ex : J'ai bullshité au client que nous avions un problème informatique pour justifier notre retard...

bypasser : v. Prononcer [baillepasser] contourner, éviter ex : Tu aurais-tu ça, toa lo, un shortcut pour bypasser cet ostie de traffic ???

caller
: v. Synonyme de céduler. ex : Il faudrait qu'on se call un workshop pour travailler sur ce projet, ça d'vient vraiment rushant lo.

canceler
: v. Supprimer un évènement ou un rendez vous. ex : Tabernouche ! J'aurai donc jamais l'temps, ça te pose tu problème si on cancelle notre meeting de 15h ?

céduler : v. Cadencer, planifier un évènement. ex : Ok, on se cédule un call meeting pour en reparler ?

cruiser
: v. Essayer de s'attirer les faveurs (en tout bien tout honneur) d'une autre personne. ex : Et si nous sortions en disco ce soir histoire de cruiser quelques pitounes ? NDLR : Attention !!! Faux ami !!! Ne pas confondre avec croisière même si, souvent, se faire cruiser consiste à se faire mener en bateau... 

faker: v. Faire semblant, simuler ex : Cet ostie d'crosseur a faké d'être malade pour ne pas venir à la job ce matin !

fiter : v. Correspondre, convenir, s'accorder ex : Ce nouveau jean te fite à merveille, ça te fait un super pétard ! 

flasher : v. Utiliser ses clignotants ex : Espèce d'ostie d'cave ! T'aurai-tu pu flasher avant de changer de file ???!!!

flusher : v. Tirer la chasse d'eau, zapper quelqu'un ou quelque chose, peut aussi dire licencier ex : J'étais supposé retrouver ma gang de cheum mais ils m'ont complètement flushé et sont partis sans moi lo...

focusser : v. Se concentrer ex : Et si on se focussait sur ce problème car c'est ultra rushant et c'est en top position sur notre to-do. Attention !!! Faux ami !!! Ne pas croire que focusser signifie faire le faux cul... 

frame : n. m. Carrure ex : Lui lo ? Il est monté sur un frame de chat ! Se dit d'une personne plutôt chétive, pas très musclée. Synonyme : être monté sur un frame de planche à clou. Contraire : il est framé comme un ostie d'ours !!!

frencher : v. Essayer d'embrasser avec autant de classe qu'un français... ex : Ahhhh... hier soir au cinéma, j'ai crissement frenché ma blonde !

fucké : adj. Définition assez variable selon l'humeur, le contexte... Se dit d'une personne, d'un objet, d'une situation. ex : Crisssss !!! Chuis fucké !!! J'ai encore oublié mes clés !!! ou aussi : J'crois bien qu'cet ostie d'char est complètement fucké, veut plus avancer !

job : n.f. Activité réalisée en échange d'une rémunération ex : Cette foutue job va m'rendre fou !

lip sing : n.m. chant en playback ex : Quelle bande d'ostie d'caves à Canadian Idol, ils font tous du lip sing !

mooner: v. Exprimer sa satisfaction ou son mécontentement en montrant ses fesses. ex: Oh l'maudit croceur ! Au deuxième but de Cissé, il m'a mooné en travers la face !

multi-tasker : v. Faire plusieurs choses à la fois avec plus ou moins de talent et de réussite selon les gens. ex : Chuis tellement dans le rush lo que je vais devoir crissement multi-tasker lo !!! 

patcher : v. Synonyme de back-uper. Compenser, dépanner, soutenir. ex : Il est complètement débordé, il est dans le champ lo, faudrait quelqu'un pour le patcher sur sa task lo

printer : v. Action d'imprimer sur un quelconque support tout type de document. ex : tu peux tu donc me printer ta crissss de feuille d'heures ?

randomiser
: v. Tirer au sort, choisir au hasard. ex :

rushant
: adj. Se dit d'une activité, d'une job ou d'une situation générant un stress, une pression particulière. ex : Taberwat !!! Cette fin d'projet est vraiment rushante, faudrait pas qu'on s'fasse fucker par la deadline...

shiner : v. Se mettre en valeur ou du moins essayer ex : Oh cet ostie d'têteux ! Il arrête pas d'shiner devant le boss ! 

slacker : v. Lever le pied, manquer de motivation  ex : C'est l'été lo, j'aurai comme le goût de slacker méchamment. Attention ! Peut aussi vouloir dire licencier.

to-do : n.m. Prononcer [toudou] Liste de tâches à effectuer. ex : Ohhhhh crisssss, le business est tellement rushant lo, que j'm'en sors plus d'mon to-do ! Pour info, lorsqu'on doit multi-tasker, c'est que généralement notre to-do est crissement full. Attention !!! Faux ami !!! Ne pas confondre avec doudou, cette peluche ou autre objet voué à réconforter l'enfant.

toune: n.f. Morceau de musique ou extrait de bruit, c'est selon les goûts... ex : T'as-tu entendu la dernière toune des Cowboys Fringants ? Ostie qu'y sont hot !

Archives

7 juin 2007 4 07 /06 /juin /2007 01:34


[Pour des raisons évidentes de confidentialité mais aussi et surtout parce que je veux conserver ma job encore quelques temps, les noms des personnages ont été volontairement masqués dans l'histoire que vous allez lire ; ) ]

Je crois que nous avons tous quelqu'un qui, à un moment ou un autre dans notre difficile apprentissage de la vie, nous a bien dit de ne pas mettre tous nos oeufs dans le même panier... (à noter toutefois que s'il s'agit de votre banquier, méfiez vous !)

Malheureusement, cette théorie pleine de bon sens n'est pas toujours appliquée, notamment dans le monde de l'entreprise...
Rien ne vaut une bonne étude de cas comme on en voit à la pelle en cours d'économie...
Une petite entreprise signe un contrat juteux avec un énorme monstre industriel, jusque là, tout va bien me diriez vous... le hic, c'est qu'il s'agit là de son seul et unique client, là, vous en conviendrez, les choses se compliquent... l'activité avec ce client est telle qu'elle accapare toutes les ressources de l'entreprise... ayant atteint sa taille critique, il faut alors envisager d'investir et de recruter pour éventuellement permettre le développement de l'entreprise et démarcher d'autres clients, disons que cette option n'a pas été envisagée ou du moins vite écartée pour plutôt espérer une augmentation de la productivité de ses employés de 300 % et / ou l'apparition de différents dons jusque-là cachés (ubicuité, déplacements à la vitesse de la lumière, omniscience, magie, filiation avec Nostradamus...).

A la vue de ces différents éléments, quelle est votre première analyse ?... Y'a comme quelque chose qui ne va pas ou du moins un risque potentiel non négligeable... Excellente réponse ! Et pouvez-vous me dire pourquoi ?... C'est bien simple, cette entreprise s'est aliénée à son client car il constitue sa seule source de revenu et elle n'a présentement pas d'autre alternative... Bingo !

Autre question, qu'arriverait-il si le client décidait, un beau jour, de renégocier le contrat et / ou de le rompre ?... L'entreprise n'aurait pas le choix que d'accepter les conditions imposées par son client ou de fermer boutique... Parfait en tous points ! ; )

Est-ce que certains voient ou je veux en venir ?...

Non ?...

Et bien, c'est une manière empreinte d'auto-dérision que de vous annoncer que ma très chère entreprise stoppera toute activité d'ici à Septembre... par ricochet, vous pouvez facilement en déduire que j'aurai d'ici là perdu ma job... en conclusion, vous pouvez sérieusement mettre en doute le fait que Gé et moi restions au Québec au delà ce cette échéance...

Les évènements sont encore très frais et les impacts sur notre séjour à Montréal encore mal définis, quoiqu'il en soit, il y aura assurément une suite à cet article ! ; )

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Roger 10/07/2007 21:17

Salut,Faut faire comme les stars de la série !!Une petite enchère :http://forum.01men.com/01men/cinema__television/acteurs_-_actrices/dallas_-_un_univers_pas_si_impitoyable_-260/messages-1.html:D@++

val 17/06/2007 18:04

oh dure nouvelle. J'espère que vous trouverez le moyen de prolonger l'aventure !

17/06/2007 21:34

Valérie,Sans pour autant rallier les rangs du lobby "Prendre Racine à Montréal", tu peux compter sur nous pour faire le maximum, l'impossible et l'impensable pour rester icitte, prolonger notre séjour à Montréal et poursuivre notre aventure...On y travaille fort, on est capab', on va y arriver ! ; )

Laurent 12/06/2007 10:31

Salut les Chouchous,En effet, tout va très vite en "Amérique". Chouchou s'est vu rapidement confier d'importantes responsabilités, pour des raison que j'imagine valables.... d'un point de vu personnel (compétences techniques, motivation, engagement...). Il se les voit retirer brutalement, pour des raisons non moins valables... d'un point de vu macro-économique (chute rapide de l'activité, désengagement des actionnaires). Le client-partenaire unique (i.e. Bombardier) qui a reconnu et validé la qualité de son sous-traitant pendant des années, et donc, indirectement, la valeur de Chouchou et de ses collègues (professionnellement s'entend) a-t-il fait connaitre son intention de ne pas perdre ce précieux capital humain...? ou plus concrètement, Bombardier a-t-il prévu d'embaucher les bons éléments de son sous-traitant, soudainement disponibles?Ce type de "mécanismes" économiques est malheureusement bien connu. La situation des individus, elle, est plus complexe...Nous somme tous impatients de lire la suite de ce volet "pro" de votre aventure Canadienne. Malgré tout, une chose est sûre... en septembre ou en décembre, je serai heureux de vous revoir.Tendres bises, les chouchous.Laurent.

14/06/2007 01:40

Il est encore trop tôt pour en parler et cela serait lever le voile sur les prochains épisodes de "Dallas" mais y'a comme kek'chose qui s'en vient qui pourrait être de cet ordre là mais chut ! je ne peux rien vous dire de plus... suspense... ; )Ne quittez pas, on se retrouve après une courte page publicitaire... ; )

Chloé 11/06/2007 16:05

Aie aie, aie... je suis dégouitée our toi , après tout ce que tu as enduré... et d'ici là pas moyen de trouver autre chose ? Bon j'espère de tout coeur que vous allez trouver une solution pour pouvoir prolonger un peu votre séjour de rêve... Embrassez Bob.. et commencez à le préparer, au cas où !! un écureuil c'est fragile psychologiquement...

14/06/2007 01:13

"Tout ce que j'ai enduré" ?... bah ce n'est pas si pire quand même ! Je ne pense pas que nous soyons à plaindre... ; )L'objectif est bien entendu de trouver la parade ce qui veut tout simplement dire trouver une nouvelle job... j'y travaille, j'ai déjà quelques pistes... je sème, on verra bien si quelque chose poussera ! ; )

Loïc 11/06/2007 12:36

Aie !!Bon rassure moi, toi qui parlait d'une leçon concernant des oeufs dans un panier... Tu n'avais pas commencé à tisser un panier afin de palier à un avis défavorable de la part de ton employeur concernant ta demande de renouvellement de visa ??Cette mauvaise aventure prouve au moins que tu as des talents en prévision économique d'entreprise puisque tu parlais déjà de ces défauts là lors de notre séjour là bas. Pourquoi ne pas monter ta propre boite ?

14/06/2007 01:16

En effet j'en parlais déjà il y a bien longtemps de cela mais ce n'est pas pour autant que je m'attendais à une telle annonce, j'ai été quelque peu cueilli à froid...Quant à mes oeufs... et bien disons que présentement, je n'ai plus de panier ! ; ) Pas trop d'inquiétude, le marché du travail icitte est très ouvert, il y a des opportunités, ça peut se faire très rapidement... A suivre donc !