Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Maudits Francais
  • Les Maudits Francais
  • : Partagez notre année à Montréal, nos impressions, nos anecdotes, nos photos...
  • Contact

Hall of Fame

Voici les petites phrases insolites dites ou entendues par-ci, par-là...

''Ça pourrait être pire, il pourrait y avoir des cafards !'' (Cédric, le jour de notre emmenagement)

''C'est très chaud mais en même temps c'est très frais...'' (Géraldine)

''Oh toi, tu as la tête de celui qui va bientôt m'annoncer qu'il démissionne'' (Mel, manager Starbucks aux talents divinatoires insoupçonnés, à Cédric)

''Ta blonde, c'est un super pétard !!!'' (Valérie, collègue Starbucks, à Cédric à propos de Gé)

''There is always a third solution...'' (David, collègue Starbucks, après qu'on nous ait demandé de choisir entre une solution A et une solution B pour l'organisation du comptoir)

''Quand tu ne parles pas, tu ne dis rien, et quand tu parles, tu es méchant...'' (Gé à Cé mais, que je rassure tout le monde et surtout Jolie Maman, je suis très gentil avec Gé)

"Ce dont j'ai besoin, c'est de la stabilité dans le changement..." (Alex, amie française)

"Ici, on a ni pétrole ni idée, mais on a de l'humour..." (slogan aperçu dans la vitrine d'une boutique)

"Ce n'est pas facile la vie d'artiste... surtout quand on est loin d'être une vedette !!!" (Yves, collègue)

"Oui mais y'a des légendes qui sont vraies !" (Alex lors d'une discussion sur les légendes urbaines)

"Et bien oui ! Prends Johnny Halliday, c'est une légende et pourtant il est vrai !!!" (Gé tentant, tant bien que mal, de défendre Alex)

"Tout ce qui ne tombe pas avant Noël, tombe après..." (Gaëtan à propos de la neige tant espérée à Montréal)

"Oh mais il tombe de la sloche, on doit être rendu en Mars !!!" (Maggie, une collègue, en plein Janvier alors qu'il tombait de la neige fondue)

"Failure is not an option" (petit mot doux et rassurant sur le mug de mon boss)

"C'est pas fini tant que c'est pas fini..." (la pensée du jour par Rocky Balboa...)

"When the shit hits the fan you can only run..." (commentaire de Kendal, une collègue, à l'annonce d'un gros problème avec le client)

"Parfois, j'aimerai mener la vie d'un écureuil..." (Cédric, sans commentaire)

"Tu sais tu comment dire "ostie d'conne" gentiment ???" (commentaire de Marie Hélène, une collègue qui cherchait ses mots...)

"On fait ce qu'on peut mais pas ce qu'on veut..." (cruel constat de Yves, un collègue désabusé...)

"C'est bien de dormir quand on est très très fatigué..." (Lucas subissant de plein fouet les effets du décalage horaire)

"Tous ensemble à la ligne d'arrivée !!!" (Cédric à ses collègues, Marie-Hélène et Micaline, pour tenir bon jusqu'au bout...)

"On a-tu l'air de valises ???" (Marie-Hélène, une collègue, réalisant qu'on nous a bien pris pour des pigeons)

"On a du fun et on ne se caresse même pas !" (Louis-Philippe, un collègue, commentant ironiquement notre situation actuelle à la job)

"Tu connais-tu la différence entre un bon français et un français ?... non ?... et bien le français retourne en France !" (Marco, un collègue, me motivant pour rester au Québec)

"Ça va mieux, je commence à dégriser" (Marie-Hélène, à 14h, qui confond job et cellule de dégrisement...)

"Mais pourquoi t'as fait ça ???!!!" (Cé à Gé sur le perron constatant son retour à Montréal)

"Dehors le pipi !!!!!" (Charles tentant désespérément de dresser Pikle, son chien...)

"Tu te vendrai pour des paquets de chips !!!" (Micaline à Cé concernant un pari stupide...)

Abécédaire

Voici un petit florilège des termes employés par ceux qui estiment défendre la langue française...
A vous de trouver s'il existe un équivalent en français... ; )

back-staber : v. Être victime d'un coup de cochon en traître ex : J'me suis fais crissement back-staber par cet ostie d'client lo, il a escaladé jusqu'à mon boss pour chialer.

blaster : v. Exploser ex : il va falloir crissement bullshiter le client si nous ne voulons pas nous faire blaster !!!

burn out
: n. m. Dépression, pétage de plomb, craquage de slip... ex : notre fille n'a que 7 ans et elle fait déjà un burn out !!! (copyright Guide de la petite vengeance 2006). Se dit aussi beaucoup en milieu professionnel quand une personne quitte son poste pour une "durée indeterminée" suite à un rush trop stressant, à son incapacité à multi-tasker pour solder son to-do... 

bullshiter: v. Raconter une belle histoire à son client, sa blonde, son cheum, ses parents pour leur cacher la vérité ou du moins l'embellir... ex : J'ai bullshité au client que nous avions un problème informatique pour justifier notre retard...

bypasser : v. Prononcer [baillepasser] contourner, éviter ex : Tu aurais-tu ça, toa lo, un shortcut pour bypasser cet ostie de traffic ???

caller
: v. Synonyme de céduler. ex : Il faudrait qu'on se call un workshop pour travailler sur ce projet, ça d'vient vraiment rushant lo.

canceler
: v. Supprimer un évènement ou un rendez vous. ex : Tabernouche ! J'aurai donc jamais l'temps, ça te pose tu problème si on cancelle notre meeting de 15h ?

céduler : v. Cadencer, planifier un évènement. ex : Ok, on se cédule un call meeting pour en reparler ?

cruiser
: v. Essayer de s'attirer les faveurs (en tout bien tout honneur) d'une autre personne. ex : Et si nous sortions en disco ce soir histoire de cruiser quelques pitounes ? NDLR : Attention !!! Faux ami !!! Ne pas confondre avec croisière même si, souvent, se faire cruiser consiste à se faire mener en bateau... 

faker: v. Faire semblant, simuler ex : Cet ostie d'crosseur a faké d'être malade pour ne pas venir à la job ce matin !

fiter : v. Correspondre, convenir, s'accorder ex : Ce nouveau jean te fite à merveille, ça te fait un super pétard ! 

flasher : v. Utiliser ses clignotants ex : Espèce d'ostie d'cave ! T'aurai-tu pu flasher avant de changer de file ???!!!

flusher : v. Tirer la chasse d'eau, zapper quelqu'un ou quelque chose, peut aussi dire licencier ex : J'étais supposé retrouver ma gang de cheum mais ils m'ont complètement flushé et sont partis sans moi lo...

focusser : v. Se concentrer ex : Et si on se focussait sur ce problème car c'est ultra rushant et c'est en top position sur notre to-do. Attention !!! Faux ami !!! Ne pas croire que focusser signifie faire le faux cul... 

frame : n. m. Carrure ex : Lui lo ? Il est monté sur un frame de chat ! Se dit d'une personne plutôt chétive, pas très musclée. Synonyme : être monté sur un frame de planche à clou. Contraire : il est framé comme un ostie d'ours !!!

frencher : v. Essayer d'embrasser avec autant de classe qu'un français... ex : Ahhhh... hier soir au cinéma, j'ai crissement frenché ma blonde !

fucké : adj. Définition assez variable selon l'humeur, le contexte... Se dit d'une personne, d'un objet, d'une situation. ex : Crisssss !!! Chuis fucké !!! J'ai encore oublié mes clés !!! ou aussi : J'crois bien qu'cet ostie d'char est complètement fucké, veut plus avancer !

job : n.f. Activité réalisée en échange d'une rémunération ex : Cette foutue job va m'rendre fou !

lip sing : n.m. chant en playback ex : Quelle bande d'ostie d'caves à Canadian Idol, ils font tous du lip sing !

mooner: v. Exprimer sa satisfaction ou son mécontentement en montrant ses fesses. ex: Oh l'maudit croceur ! Au deuxième but de Cissé, il m'a mooné en travers la face !

multi-tasker : v. Faire plusieurs choses à la fois avec plus ou moins de talent et de réussite selon les gens. ex : Chuis tellement dans le rush lo que je vais devoir crissement multi-tasker lo !!! 

patcher : v. Synonyme de back-uper. Compenser, dépanner, soutenir. ex : Il est complètement débordé, il est dans le champ lo, faudrait quelqu'un pour le patcher sur sa task lo

printer : v. Action d'imprimer sur un quelconque support tout type de document. ex : tu peux tu donc me printer ta crissss de feuille d'heures ?

randomiser
: v. Tirer au sort, choisir au hasard. ex :

rushant
: adj. Se dit d'une activité, d'une job ou d'une situation générant un stress, une pression particulière. ex : Taberwat !!! Cette fin d'projet est vraiment rushante, faudrait pas qu'on s'fasse fucker par la deadline...

shiner : v. Se mettre en valeur ou du moins essayer ex : Oh cet ostie d'têteux ! Il arrête pas d'shiner devant le boss ! 

slacker : v. Lever le pied, manquer de motivation  ex : C'est l'été lo, j'aurai comme le goût de slacker méchamment. Attention ! Peut aussi vouloir dire licencier.

to-do : n.m. Prononcer [toudou] Liste de tâches à effectuer. ex : Ohhhhh crisssss, le business est tellement rushant lo, que j'm'en sors plus d'mon to-do ! Pour info, lorsqu'on doit multi-tasker, c'est que généralement notre to-do est crissement full. Attention !!! Faux ami !!! Ne pas confondre avec doudou, cette peluche ou autre objet voué à réconforter l'enfant.

toune: n.f. Morceau de musique ou extrait de bruit, c'est selon les goûts... ex : T'as-tu entendu la dernière toune des Cowboys Fringants ? Ostie qu'y sont hot !

Archives

18 mars 2007 7 18 /03 /mars /2007 13:53
Avec la fin de l'Hiver, c'est la période des cabanes à sucre... ces exploitations cachées au fond des bois dans lesquelles on élabore secrètement du sirop d'érable et autres produits dérivés (tee-shirts, boule à neige, boîte à meuh, tapis de souris, pare soleil pour woature...).

A la cabane à sucre, il faut y aller à plusieurs, avec toute la gang de cheum histoire de se payer une bonne barre de rire... Globalement, le concept, c'est un repas québécwé bien typique où tout est largement arrosé de sirop d'érable et ensuite on danse.

L'école de Gé organisait un convoi (7 bus scolaires, vous savez, les jaunes, ceux qu'on ne voit que dans les films) alors on a sauté sur l'occasion !
C'est le même concept qu'une soirée étudiante mais transposée dans une cabane dans la forêt, le fond reste le même, des jeunes mangent, boivent et dansent, seule la forme varie ! ; )

En revanche, oubliez l'image romantique et champêtre de la petite cabane du trappeur, là, on est arrivé dans un hangar où étaient alignées de longues tables.
Sitôt assis, une serveuse (ou plutôt une cantinière) à la mine patibulaire, aussi aimable qu'une porte de prison et au sens du service aussi développé qu'un adjudant chef, nous a balancé les uns à la suite des autres les plats... patates, oeufs au sirop d'érable, jambon, oreilles de crissss, saucisses imbibées de sirop d'érable, beans... y'avait aussi une sorte de pâté mais je suis dans l'incapacité de vous dire à quoi il était... ; )

Le tout avec de la bière à volonté... Mais quelle bière ! De la Molson, ce qui est à la bière, ce que le jus de chaussette est au café ! ; )
En dessert, une sorte de crêpe frite (ils adorent tout ce qui est bien frit et gras j'ai l'impression...) noyée sous une épaisse couche de... sirop d'érable ! (ils adorent tout ce qui est bien détrempé au sirop d'érable j'ai l'impression...)
Vous l'aurez aisément deviné, c'était une combinaison gras + sucre + bière tant recommandée par les plus grands diététiciens américains et les marketeurs de Mc Donald's... ; )
Nous avons ingurgité tout ça en 15 mn chrono en main avec, à la fin, la désagréable impression d'avoir été gavés comme des oies...
En deuxième partie de soirée, après avoir dansé histoire de tasser tout ce que nous venions de manger, nous avons eu le droit à la tire sur neige pour finir sur une petite touche de douceur...

Dans le bus scolaire qui nous ramenait sur Montréal, la meilleure option était de dormir pour tenter de digérer ! ; )

Partager cet article

Repost 0

commentaires

La direction du lobby prendre racine à Montréal 18/03/2007 23:50

Ouh, là, là!!! Je m'inquiète et vois que nos intérêts sont menacés: une activité typique du coin ne semble pas avoir remporté beaucoup de vos faveurs. Heureusement que la saison des cabanes à sucres ne fait que commencer, il reste du temps pour se rattraper. C'est vrai que cette tradition a été comme bien d'autre détournée pour ne l'orienter qu'à des fins commerciales. On débarque par trains entiers dans un hangar, on se remplit la panse de mets pas vraiment raffinés et bien gras, puis on repart en se demandant combien d'heures de Yoga ça va prendre pour éliminer ce repas gargantuesque. NON, SVP DONNEZ UNE SECONDE CHANCE AU SIROP ET SES CABANES, on s'organise une petite virée dans une érablière atteignable seulement après 2h à dos d'orignal perdue au fond des bois, on récolte toute l'aprem la sève avec les proprios puis on se réconforte du froid grâce à un bon repas... à une place où on ne peut pas acheter de T-shirt, ok?

Cé 19/03/2007 23:43

Une seconde chance ?...Il va alors falloir sortir vos meilleurs arguments mais un plan sympathique dans une petite cabane à sucre familiale et intime... ça me paraît déjà un bon début... la porte est ouverte... en revanche le trajet à dos d'orignal, je ne suis pas confort de monter cette bête là à cru ! ; )Pour info et éviter tout malentendu, le yoga ne fait aucunement mincir... "on m'aurait menti ???!!!"

papd'ad 18/03/2007 16:48

p'tite question : au final, préfères tu un congé de fin de semaine avec virée en car scolaire au hangar à sucre... ou être "volontaire" pour passer ton samedi avec tes collègues comme la semaine précédente ????

Cé 18/03/2007 20:37

La question est judicieuse et méritait d'être posée...Je ne vais pas faire le blasé donc c'est sans aucune hésitation que je vote pour la cabane à sucre !Le mieux serait peut être un party d'étudiants dans une usine d'assemblage de bus scolaires ou bien un repas gastronomique québécwé entre collègues dans un hangar à avions... ; )