Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Maudits Francais
  • Les Maudits Francais
  • : Partagez notre année à Montréal, nos impressions, nos anecdotes, nos photos...
  • Contact

Hall of Fame

Voici les petites phrases insolites dites ou entendues par-ci, par-là...

''Ça pourrait être pire, il pourrait y avoir des cafards !'' (Cédric, le jour de notre emmenagement)

''C'est très chaud mais en même temps c'est très frais...'' (Géraldine)

''Oh toi, tu as la tête de celui qui va bientôt m'annoncer qu'il démissionne'' (Mel, manager Starbucks aux talents divinatoires insoupçonnés, à Cédric)

''Ta blonde, c'est un super pétard !!!'' (Valérie, collègue Starbucks, à Cédric à propos de Gé)

''There is always a third solution...'' (David, collègue Starbucks, après qu'on nous ait demandé de choisir entre une solution A et une solution B pour l'organisation du comptoir)

''Quand tu ne parles pas, tu ne dis rien, et quand tu parles, tu es méchant...'' (Gé à Cé mais, que je rassure tout le monde et surtout Jolie Maman, je suis très gentil avec Gé)

"Ce dont j'ai besoin, c'est de la stabilité dans le changement..." (Alex, amie française)

"Ici, on a ni pétrole ni idée, mais on a de l'humour..." (slogan aperçu dans la vitrine d'une boutique)

"Ce n'est pas facile la vie d'artiste... surtout quand on est loin d'être une vedette !!!" (Yves, collègue)

"Oui mais y'a des légendes qui sont vraies !" (Alex lors d'une discussion sur les légendes urbaines)

"Et bien oui ! Prends Johnny Halliday, c'est une légende et pourtant il est vrai !!!" (Gé tentant, tant bien que mal, de défendre Alex)

"Tout ce qui ne tombe pas avant Noël, tombe après..." (Gaëtan à propos de la neige tant espérée à Montréal)

"Oh mais il tombe de la sloche, on doit être rendu en Mars !!!" (Maggie, une collègue, en plein Janvier alors qu'il tombait de la neige fondue)

"Failure is not an option" (petit mot doux et rassurant sur le mug de mon boss)

"C'est pas fini tant que c'est pas fini..." (la pensée du jour par Rocky Balboa...)

"When the shit hits the fan you can only run..." (commentaire de Kendal, une collègue, à l'annonce d'un gros problème avec le client)

"Parfois, j'aimerai mener la vie d'un écureuil..." (Cédric, sans commentaire)

"Tu sais tu comment dire "ostie d'conne" gentiment ???" (commentaire de Marie Hélène, une collègue qui cherchait ses mots...)

"On fait ce qu'on peut mais pas ce qu'on veut..." (cruel constat de Yves, un collègue désabusé...)

"C'est bien de dormir quand on est très très fatigué..." (Lucas subissant de plein fouet les effets du décalage horaire)

"Tous ensemble à la ligne d'arrivée !!!" (Cédric à ses collègues, Marie-Hélène et Micaline, pour tenir bon jusqu'au bout...)

"On a-tu l'air de valises ???" (Marie-Hélène, une collègue, réalisant qu'on nous a bien pris pour des pigeons)

"On a du fun et on ne se caresse même pas !" (Louis-Philippe, un collègue, commentant ironiquement notre situation actuelle à la job)

"Tu connais-tu la différence entre un bon français et un français ?... non ?... et bien le français retourne en France !" (Marco, un collègue, me motivant pour rester au Québec)

"Ça va mieux, je commence à dégriser" (Marie-Hélène, à 14h, qui confond job et cellule de dégrisement...)

"Mais pourquoi t'as fait ça ???!!!" (Cé à Gé sur le perron constatant son retour à Montréal)

"Dehors le pipi !!!!!" (Charles tentant désespérément de dresser Pikle, son chien...)

"Tu te vendrai pour des paquets de chips !!!" (Micaline à Cé concernant un pari stupide...)

Abécédaire

Voici un petit florilège des termes employés par ceux qui estiment défendre la langue française...
A vous de trouver s'il existe un équivalent en français... ; )

back-staber : v. Être victime d'un coup de cochon en traître ex : J'me suis fais crissement back-staber par cet ostie d'client lo, il a escaladé jusqu'à mon boss pour chialer.

blaster : v. Exploser ex : il va falloir crissement bullshiter le client si nous ne voulons pas nous faire blaster !!!

burn out
: n. m. Dépression, pétage de plomb, craquage de slip... ex : notre fille n'a que 7 ans et elle fait déjà un burn out !!! (copyright Guide de la petite vengeance 2006). Se dit aussi beaucoup en milieu professionnel quand une personne quitte son poste pour une "durée indeterminée" suite à un rush trop stressant, à son incapacité à multi-tasker pour solder son to-do... 

bullshiter: v. Raconter une belle histoire à son client, sa blonde, son cheum, ses parents pour leur cacher la vérité ou du moins l'embellir... ex : J'ai bullshité au client que nous avions un problème informatique pour justifier notre retard...

bypasser : v. Prononcer [baillepasser] contourner, éviter ex : Tu aurais-tu ça, toa lo, un shortcut pour bypasser cet ostie de traffic ???

caller
: v. Synonyme de céduler. ex : Il faudrait qu'on se call un workshop pour travailler sur ce projet, ça d'vient vraiment rushant lo.

canceler
: v. Supprimer un évènement ou un rendez vous. ex : Tabernouche ! J'aurai donc jamais l'temps, ça te pose tu problème si on cancelle notre meeting de 15h ?

céduler : v. Cadencer, planifier un évènement. ex : Ok, on se cédule un call meeting pour en reparler ?

cruiser
: v. Essayer de s'attirer les faveurs (en tout bien tout honneur) d'une autre personne. ex : Et si nous sortions en disco ce soir histoire de cruiser quelques pitounes ? NDLR : Attention !!! Faux ami !!! Ne pas confondre avec croisière même si, souvent, se faire cruiser consiste à se faire mener en bateau... 

faker: v. Faire semblant, simuler ex : Cet ostie d'crosseur a faké d'être malade pour ne pas venir à la job ce matin !

fiter : v. Correspondre, convenir, s'accorder ex : Ce nouveau jean te fite à merveille, ça te fait un super pétard ! 

flasher : v. Utiliser ses clignotants ex : Espèce d'ostie d'cave ! T'aurai-tu pu flasher avant de changer de file ???!!!

flusher : v. Tirer la chasse d'eau, zapper quelqu'un ou quelque chose, peut aussi dire licencier ex : J'étais supposé retrouver ma gang de cheum mais ils m'ont complètement flushé et sont partis sans moi lo...

focusser : v. Se concentrer ex : Et si on se focussait sur ce problème car c'est ultra rushant et c'est en top position sur notre to-do. Attention !!! Faux ami !!! Ne pas croire que focusser signifie faire le faux cul... 

frame : n. m. Carrure ex : Lui lo ? Il est monté sur un frame de chat ! Se dit d'une personne plutôt chétive, pas très musclée. Synonyme : être monté sur un frame de planche à clou. Contraire : il est framé comme un ostie d'ours !!!

frencher : v. Essayer d'embrasser avec autant de classe qu'un français... ex : Ahhhh... hier soir au cinéma, j'ai crissement frenché ma blonde !

fucké : adj. Définition assez variable selon l'humeur, le contexte... Se dit d'une personne, d'un objet, d'une situation. ex : Crisssss !!! Chuis fucké !!! J'ai encore oublié mes clés !!! ou aussi : J'crois bien qu'cet ostie d'char est complètement fucké, veut plus avancer !

job : n.f. Activité réalisée en échange d'une rémunération ex : Cette foutue job va m'rendre fou !

lip sing : n.m. chant en playback ex : Quelle bande d'ostie d'caves à Canadian Idol, ils font tous du lip sing !

mooner: v. Exprimer sa satisfaction ou son mécontentement en montrant ses fesses. ex: Oh l'maudit croceur ! Au deuxième but de Cissé, il m'a mooné en travers la face !

multi-tasker : v. Faire plusieurs choses à la fois avec plus ou moins de talent et de réussite selon les gens. ex : Chuis tellement dans le rush lo que je vais devoir crissement multi-tasker lo !!! 

patcher : v. Synonyme de back-uper. Compenser, dépanner, soutenir. ex : Il est complètement débordé, il est dans le champ lo, faudrait quelqu'un pour le patcher sur sa task lo

printer : v. Action d'imprimer sur un quelconque support tout type de document. ex : tu peux tu donc me printer ta crissss de feuille d'heures ?

randomiser
: v. Tirer au sort, choisir au hasard. ex :

rushant
: adj. Se dit d'une activité, d'une job ou d'une situation générant un stress, une pression particulière. ex : Taberwat !!! Cette fin d'projet est vraiment rushante, faudrait pas qu'on s'fasse fucker par la deadline...

shiner : v. Se mettre en valeur ou du moins essayer ex : Oh cet ostie d'têteux ! Il arrête pas d'shiner devant le boss ! 

slacker : v. Lever le pied, manquer de motivation  ex : C'est l'été lo, j'aurai comme le goût de slacker méchamment. Attention ! Peut aussi vouloir dire licencier.

to-do : n.m. Prononcer [toudou] Liste de tâches à effectuer. ex : Ohhhhh crisssss, le business est tellement rushant lo, que j'm'en sors plus d'mon to-do ! Pour info, lorsqu'on doit multi-tasker, c'est que généralement notre to-do est crissement full. Attention !!! Faux ami !!! Ne pas confondre avec doudou, cette peluche ou autre objet voué à réconforter l'enfant.

toune: n.f. Morceau de musique ou extrait de bruit, c'est selon les goûts... ex : T'as-tu entendu la dernière toune des Cowboys Fringants ? Ostie qu'y sont hot !

Archives

4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 22:35
Nombreux sont ceux qui reconnaissent l'existence d'un traumatisme post déménagement chez l'enfant: perte de repère, besoin de se reconstituer un nouveau réseau d'amis, se familiariser avec le quartier, découvrir sa nouvelle école... Je crois que nous sommes tous passés par là...
Mais on ne parle que trop peu souvent de ce trauma là chez les écureuils ! Il existe pourtant bien !

Alors que Gé et moi déménagions lundi, Bob était tout affairé au paquetage de toute sa stuff. Pas de temps à perdre pour lui car, autant nous, nous avions déjà un appartement qui nous attendait, autant lui, il allait devoir se trouver un nouveau trou ou nicher... Pas simple tant la concurrence est rude dans la quartier ! ; )

Vous auriez dû le voir tirer sa cagette pleine de noisettes et le vieux tricot de laine qui lui sert de nid, au sprint en pleine rue, c'est qu'il avait d'l'allure le Bob ! On ne se rend jamais assez compte que les trottoirs sont haut que quand on est un écureuil et qu'on doit déménager son stock ! ; )

Par chance, Bob s'est rapidement trouvé une colloc' sympa avec une bande de moineaux relativement propres et ordonnés dans un arbuste juste sous notre fenêtre... Ce n'est pas tout confort mais ça fera la job pour un boutte de temps.

Donc quand je parlais de trauma chez les écureuils, il faut bien évidemment penser que ça va prendre un boutte de temps à Bob avant de se trouver de nouveaux bons coins pour trouver de quoi se restaurer, connaître quelles sont les bonnes poubelles dans lesquelles piger, rapidement identifier les maisons ou rôdent des chats et se trouver des planques en cas de course-poursuite... ça prendrait bien une sorte de soutien psychologique mais je dois vous avouer que je n'en ai pas trop le temps et ses nouveaux collocs ne lui sont pas d'un grand secours... ; )

Mais je suis confiant, c'est un garçon très sociable et il va rapidement se faire de nouveaux amis dans notre rue...

Ce n'est pas si facile la vie d'écureuil mine de rien ! Y'a tout plein de trucs auxquels on ne pense pas ! ; )
Repost 0
18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 01:00
Ça faisait un boutte de temps que je n'avais point vu Bob et je ne vous cache pas que je commençais sérieusement à m'inquiéter... une mauvaise rencontre avec un chat errant dans une ruelle ? un kidnapping orchestré par une petite fille désireuse d'en faire sa peluche vivante ? un deal mal négocié avec un taxidermiste malhonnête ?... autant d'hypothèses qui ne me disaient rien de bon... ; )

Ce n'est que ce matin, en relevant le courrier, que mes inquiétudes se sont envolées en découvrant une carte postale de Bob postée de Punta Banana.

Il m'explique qu'il n'en pouvait plus de l'hiver, que les récentes chutes de neige ont eu raison de sa patience et qu'il avait décidé, sur un coup de museau, de prendre un vol vers la Rep Do' (comme ils disent icitte) avec tout plein de Los Quebecos (NDLR: peuple migrateur qui, avec l'hiver, préfère aller se dorer la pilule au Mexique ou dans les îles)... ; )
Donc là, il prend le temps, un cocktail dans une patte, la casquette vissée sur le crâne et les orteils en éventail... Rien ne presse !

Enfin, et pour conclure, il m'assure toutefois qu'il sera de retour à la fin du mois pour notre déménagement (je savais que je pouvais compter sur lui !) en me rappelant tout de même que je ne devais surtout ne pas oublier les bières ni les 'cahuètes (il a toujours eu un sens prononcé des priorités...).

Me voilà donc rassuré ! La vie peut reprendre son cours ! ; )
Repost 0
7 janvier 2007 7 07 /01 /janvier /2007 19:09

Aujourd'hui j'ai assisté à une scène particulièrement étonnante qui m'a permis de comprendre un peu plus mes voisins les écureuils...

J'étais tranquillement installé à notre balcon (copyright Gustave de Kerven...), à profiter des quelques rayons du soleil, quand j'ai surpris Bob et sa bande dans une sorte d'hystérie collective digne des premiers jours de solde aux Galeries Lafayette ou d'un soir de match du PSG au Parc des Princes...

En effet, un inconscient (oh le malheureux !) avait laissé sans surveillance ses poubelles dehors, dans la rue, bien mal lui en aura pris ! Une horde d'écureuils en a profité allègrement pour se servir ! J'ai donc assisté, impuissant, au pillage et aux bousculades qui s'en suivirent autour de ces dites poubelles !

Ce qui me fait dire un peu plus que les écureuils ne sont pas si différents que ça des hommes, ça se chamaillait, se disputait autour d'un bon morceau, ça cavalait dans tout les sens... les écureuils s'étaient transformés, en l'espace d'un instant, en diables de Tasmanie !

Et, une fois encore, la terrible loi du plus fort s'est appliquée à savoir que c'est au plus gros de la bande qu'est revenu la plus grosse part du gâteau ! Cruelle loi de la jungle ! ; )

NB pour la suite: ne jamais laisser ses poubelles sans surveillance ! ; )

Repost 0
10 décembre 2006 7 10 /12 /décembre /2006 23:06

 

Nous avons pogné notre très cher ami Bob en flag, ce n'était pas la "main dans le sac" mais bien "la tête dans le sac"...

Mais en fait, j'ai tout de suite compris ! Bob est un employé de la municipalité de Montréal chargé du tri sélectif, il prend très à coeur sa fonction et va jusqu'à fouiller les poubelles de ses habitants pour ne rien laisser au hasard.

Comme cela fait plaisir de voir un employé travailler avec autant de coeur et de dévouement au service des contribuables !

Repost 0
31 octobre 2006 2 31 /10 /octobre /2006 16:05
Toujours dans la série ''Cédric s'emerveille de la nature qui l'entoure'', après ''Cédric à la campagne à Chavigny'', ''Cédric au zoo de Nancy'', ''Cédric dans la zone industrielle de Bobigny''... je compte, d'ici peu, rédiger un ouvrage de référence sur l'écureuil montréalais, un écrit qui, je l'espère, fera date dans la compréhension de ce petit animal en tous points stupéfiant !

Mon étude va être facilitée par la présence d'un nouvel arrivant dans le voisinage : Bob (et oui, on ne  choisit pas toujours mais c'est pourtant le nom inscrit sur son collier...).

Nous avons remarqué que cet écureuil squattait l'arbre sous nos fenêtres et qu'il tentait parfois de téméraires incursions sur notre balcon... (GodGiven, ça te fera de la compagnie quand tu viendras dormir sur notre balcon cet Hiver...)

Repost 0
30 septembre 2006 6 30 /09 /septembre /2006 22:16

Claire disait s'inquiéter parce que je commençais à parler aux écureuils... Ses inquiétudes étaient fondées puisque, hier encore (''j'avais vingt ans...''), je me suis fait un nouvel ami avec qui j'ai tapé la discut'... Constatez par vous même...

Ce sera aussi l'occasion pour Lucas de m'accuser de montage et de trucage photo... mais qu'importe ! Il est jaloux ! Y'a pas d'écureuil à qui parler à Nancy, tout juste Jojo le singe ! ; )

Repost 0