Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Maudits Francais
  • Les Maudits Francais
  • : Partagez notre année à Montréal, nos impressions, nos anecdotes, nos photos...
  • Contact

Hall of Fame

Voici les petites phrases insolites dites ou entendues par-ci, par-là...

''Ça pourrait être pire, il pourrait y avoir des cafards !'' (Cédric, le jour de notre emmenagement)

''C'est très chaud mais en même temps c'est très frais...'' (Géraldine)

''Oh toi, tu as la tête de celui qui va bientôt m'annoncer qu'il démissionne'' (Mel, manager Starbucks aux talents divinatoires insoupçonnés, à Cédric)

''Ta blonde, c'est un super pétard !!!'' (Valérie, collègue Starbucks, à Cédric à propos de Gé)

''There is always a third solution...'' (David, collègue Starbucks, après qu'on nous ait demandé de choisir entre une solution A et une solution B pour l'organisation du comptoir)

''Quand tu ne parles pas, tu ne dis rien, et quand tu parles, tu es méchant...'' (Gé à Cé mais, que je rassure tout le monde et surtout Jolie Maman, je suis très gentil avec Gé)

"Ce dont j'ai besoin, c'est de la stabilité dans le changement..." (Alex, amie française)

"Ici, on a ni pétrole ni idée, mais on a de l'humour..." (slogan aperçu dans la vitrine d'une boutique)

"Ce n'est pas facile la vie d'artiste... surtout quand on est loin d'être une vedette !!!" (Yves, collègue)

"Oui mais y'a des légendes qui sont vraies !" (Alex lors d'une discussion sur les légendes urbaines)

"Et bien oui ! Prends Johnny Halliday, c'est une légende et pourtant il est vrai !!!" (Gé tentant, tant bien que mal, de défendre Alex)

"Tout ce qui ne tombe pas avant Noël, tombe après..." (Gaëtan à propos de la neige tant espérée à Montréal)

"Oh mais il tombe de la sloche, on doit être rendu en Mars !!!" (Maggie, une collègue, en plein Janvier alors qu'il tombait de la neige fondue)

"Failure is not an option" (petit mot doux et rassurant sur le mug de mon boss)

"C'est pas fini tant que c'est pas fini..." (la pensée du jour par Rocky Balboa...)

"When the shit hits the fan you can only run..." (commentaire de Kendal, une collègue, à l'annonce d'un gros problème avec le client)

"Parfois, j'aimerai mener la vie d'un écureuil..." (Cédric, sans commentaire)

"Tu sais tu comment dire "ostie d'conne" gentiment ???" (commentaire de Marie Hélène, une collègue qui cherchait ses mots...)

"On fait ce qu'on peut mais pas ce qu'on veut..." (cruel constat de Yves, un collègue désabusé...)

"C'est bien de dormir quand on est très très fatigué..." (Lucas subissant de plein fouet les effets du décalage horaire)

"Tous ensemble à la ligne d'arrivée !!!" (Cédric à ses collègues, Marie-Hélène et Micaline, pour tenir bon jusqu'au bout...)

"On a-tu l'air de valises ???" (Marie-Hélène, une collègue, réalisant qu'on nous a bien pris pour des pigeons)

"On a du fun et on ne se caresse même pas !" (Louis-Philippe, un collègue, commentant ironiquement notre situation actuelle à la job)

"Tu connais-tu la différence entre un bon français et un français ?... non ?... et bien le français retourne en France !" (Marco, un collègue, me motivant pour rester au Québec)

"Ça va mieux, je commence à dégriser" (Marie-Hélène, à 14h, qui confond job et cellule de dégrisement...)

"Mais pourquoi t'as fait ça ???!!!" (Cé à Gé sur le perron constatant son retour à Montréal)

"Dehors le pipi !!!!!" (Charles tentant désespérément de dresser Pikle, son chien...)

"Tu te vendrai pour des paquets de chips !!!" (Micaline à Cé concernant un pari stupide...)

Abécédaire

Voici un petit florilège des termes employés par ceux qui estiment défendre la langue française...
A vous de trouver s'il existe un équivalent en français... ; )

back-staber : v. Être victime d'un coup de cochon en traître ex : J'me suis fais crissement back-staber par cet ostie d'client lo, il a escaladé jusqu'à mon boss pour chialer.

blaster : v. Exploser ex : il va falloir crissement bullshiter le client si nous ne voulons pas nous faire blaster !!!

burn out
: n. m. Dépression, pétage de plomb, craquage de slip... ex : notre fille n'a que 7 ans et elle fait déjà un burn out !!! (copyright Guide de la petite vengeance 2006). Se dit aussi beaucoup en milieu professionnel quand une personne quitte son poste pour une "durée indeterminée" suite à un rush trop stressant, à son incapacité à multi-tasker pour solder son to-do... 

bullshiter: v. Raconter une belle histoire à son client, sa blonde, son cheum, ses parents pour leur cacher la vérité ou du moins l'embellir... ex : J'ai bullshité au client que nous avions un problème informatique pour justifier notre retard...

bypasser : v. Prononcer [baillepasser] contourner, éviter ex : Tu aurais-tu ça, toa lo, un shortcut pour bypasser cet ostie de traffic ???

caller
: v. Synonyme de céduler. ex : Il faudrait qu'on se call un workshop pour travailler sur ce projet, ça d'vient vraiment rushant lo.

canceler
: v. Supprimer un évènement ou un rendez vous. ex : Tabernouche ! J'aurai donc jamais l'temps, ça te pose tu problème si on cancelle notre meeting de 15h ?

céduler : v. Cadencer, planifier un évènement. ex : Ok, on se cédule un call meeting pour en reparler ?

cruiser
: v. Essayer de s'attirer les faveurs (en tout bien tout honneur) d'une autre personne. ex : Et si nous sortions en disco ce soir histoire de cruiser quelques pitounes ? NDLR : Attention !!! Faux ami !!! Ne pas confondre avec croisière même si, souvent, se faire cruiser consiste à se faire mener en bateau... 

faker: v. Faire semblant, simuler ex : Cet ostie d'crosseur a faké d'être malade pour ne pas venir à la job ce matin !

fiter : v. Correspondre, convenir, s'accorder ex : Ce nouveau jean te fite à merveille, ça te fait un super pétard ! 

flasher : v. Utiliser ses clignotants ex : Espèce d'ostie d'cave ! T'aurai-tu pu flasher avant de changer de file ???!!!

flusher : v. Tirer la chasse d'eau, zapper quelqu'un ou quelque chose, peut aussi dire licencier ex : J'étais supposé retrouver ma gang de cheum mais ils m'ont complètement flushé et sont partis sans moi lo...

focusser : v. Se concentrer ex : Et si on se focussait sur ce problème car c'est ultra rushant et c'est en top position sur notre to-do. Attention !!! Faux ami !!! Ne pas croire que focusser signifie faire le faux cul... 

frame : n. m. Carrure ex : Lui lo ? Il est monté sur un frame de chat ! Se dit d'une personne plutôt chétive, pas très musclée. Synonyme : être monté sur un frame de planche à clou. Contraire : il est framé comme un ostie d'ours !!!

frencher : v. Essayer d'embrasser avec autant de classe qu'un français... ex : Ahhhh... hier soir au cinéma, j'ai crissement frenché ma blonde !

fucké : adj. Définition assez variable selon l'humeur, le contexte... Se dit d'une personne, d'un objet, d'une situation. ex : Crisssss !!! Chuis fucké !!! J'ai encore oublié mes clés !!! ou aussi : J'crois bien qu'cet ostie d'char est complètement fucké, veut plus avancer !

job : n.f. Activité réalisée en échange d'une rémunération ex : Cette foutue job va m'rendre fou !

lip sing : n.m. chant en playback ex : Quelle bande d'ostie d'caves à Canadian Idol, ils font tous du lip sing !

mooner: v. Exprimer sa satisfaction ou son mécontentement en montrant ses fesses. ex: Oh l'maudit croceur ! Au deuxième but de Cissé, il m'a mooné en travers la face !

multi-tasker : v. Faire plusieurs choses à la fois avec plus ou moins de talent et de réussite selon les gens. ex : Chuis tellement dans le rush lo que je vais devoir crissement multi-tasker lo !!! 

patcher : v. Synonyme de back-uper. Compenser, dépanner, soutenir. ex : Il est complètement débordé, il est dans le champ lo, faudrait quelqu'un pour le patcher sur sa task lo

printer : v. Action d'imprimer sur un quelconque support tout type de document. ex : tu peux tu donc me printer ta crissss de feuille d'heures ?

randomiser
: v. Tirer au sort, choisir au hasard. ex :

rushant
: adj. Se dit d'une activité, d'une job ou d'une situation générant un stress, une pression particulière. ex : Taberwat !!! Cette fin d'projet est vraiment rushante, faudrait pas qu'on s'fasse fucker par la deadline...

shiner : v. Se mettre en valeur ou du moins essayer ex : Oh cet ostie d'têteux ! Il arrête pas d'shiner devant le boss ! 

slacker : v. Lever le pied, manquer de motivation  ex : C'est l'été lo, j'aurai comme le goût de slacker méchamment. Attention ! Peut aussi vouloir dire licencier.

to-do : n.m. Prononcer [toudou] Liste de tâches à effectuer. ex : Ohhhhh crisssss, le business est tellement rushant lo, que j'm'en sors plus d'mon to-do ! Pour info, lorsqu'on doit multi-tasker, c'est que généralement notre to-do est crissement full. Attention !!! Faux ami !!! Ne pas confondre avec doudou, cette peluche ou autre objet voué à réconforter l'enfant.

toune: n.f. Morceau de musique ou extrait de bruit, c'est selon les goûts... ex : T'as-tu entendu la dernière toune des Cowboys Fringants ? Ostie qu'y sont hot !

Archives

14 septembre 2007 5 14 /09 /septembre /2007 15:41

DSCN0022.JPGJournée tranquille dans les quartiers bo-bo de Manhattan : TriBeCa et SoHo... pas de but précis, si ce n'est de découvrir la ville à pied.

Ces quartiers longtemps investis par les artistes qui y appréciaient les spacieux lofts ont depuis été envahis par les bo-bo, plus fortunés d'où une inflation galopante des loyers...

Gé s'est rapidement vue vivre icitte... "si on doit un jour vivre à New York, ce sera ici !"... mais un rapide coup d'oeil à la vitrine d'une agence immobilière nous a tout de suite calmés et remis les pieds sur terre... 5000 $ / mois pour un 2 pièces... pas pire ! ; ) 

Le soir, nous avions décidé d'assister à un concert de jazz dans le Village dans un des grands clubs historiques de New York, le Blue Note.
Ce soir là, c'est Francisco Mela, jeune batteur cubain, qui se produisait sur scène accompagné d'un piano, d'une guitare, d'une contrebasse et d'un saxo... très sympathique !!!

 

DSCN0036.JPG

Repost 0
12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 11:46
DSCN9950.JPGLe Labor Day (équivalent local de notre Fête du Travail) a été, pour Gé et moi, l'occasion de nous rendre dans Lower Manhattan, quartier des affaires où se concentrent les immenses building.

Première étape, Battery Park, à la pointe sud de Manhattan face à la Statue de la Liberté.
Nous avons fait l'impasse justement sur cette même Statue de la Liberté et sur Ellis island: nous n'avions pas vraiment le goût de nous entasser dans un ferry avec des japonnais paparazzi et des allemands en short (à noter que je n'ai rien ni contre les japonnais ni contre les allemands) ou toute autre forme de tou-tou (comprendre touriste).

Nous avons donc emprunté la promenade qui longe l'Hudson River pour remonter jusqu'au World Financial Center, en admirant, au passage, l'architecture du Museum of Jewish Heritage, du Skyscraper Museum et l'aménagement des différents parcs.

Etape suivante: Ground Zero, rien à dire si ce n'est que la plaie est encore béante au coeur de Manhattan...

DSCN9995.JPG

 

Pause pique-nique dans le City Hall Park, je me laisse tenter par une sorte de fast food méxicain tenu par des asiatiques (???!!!) dans lequel Gé n'ose même pas entrer tant l'odeur qui s'en échappe est étrange... "J'ai survécu 3 semaines au Vietnam, ce n'est pas un boui-boui de Manhattan qui m'aura !".
Mon erreur n'aura pas été de choisir ce fast food mais de sous estimer les portions américaines... Je me suis donc retrouvé avec de quoi me nourrir pour les 6 prochains mois... ; )

L'après midi est consacrée à la découverte de Little Italy et de China Town.

DSCN0016.JPG

DSCN0019.JPG

Repost 0
10 septembre 2007 1 10 /09 /septembre /2007 16:21

Dimanche, jour du Seigneur oblige ; ), nous sommes allés assister à une messe gospel au sein de la communauté noire de Harlem à la Convent Avenue Baptist Church. Bien sûr, il s'agissait pour nous d'assister à une cérémonie religieuse et non pas à un spectacle.
Beaucoup d'émotions pendant les chants, nous avons essayé de comprendre la prêche du pasteur très orientée sur sa communauté et ses problèmes bien concrets (injustice policière, racisme, chômage...) et même si d'autres aspects de la cérémonie ont bien pu nous surprendre et nous interpeller, cela reste un magnifique souvenir.

DSCN9910.JPG 

Ensuite, petite touche culturelle avec la visite du Musée Guggenheim.
Malheureusement, nous n'avons pas pu profiter de son architecture extérieure (à la grande déception de Gé) car le bâtiment est actuellement en rénovation.

Heureusement, il était bien ouvert et son intérieur est tout aussi original et surprenant : la visite se fait en escargot. La collection d'art contemporain est parfois relativement déroutante et mystérieuse, le bâtiment lui seul nous maintient sous le charme !

 

DSCN9877.JPG

 

Repost 0
6 septembre 2007 4 06 /09 /septembre /2007 19:28


Nous avons passé une grande partie de notre deuxième journée à découvrir Brooklyn avec tout d'abord une promenade dans le quartier bo-bo de Brooklyn Heights qui nous emena jusqu'au Brooklyn Bridge avec une vue imprenable sur le Lower Manahattan.

DSCN9804.JPG

DSCN9808.JPG
Après un pique-nique dans Prospect Park (conçu par le même paysagiste que Central Park), nous prenons la direction de Manhattan pour visiter le Metropolitain Museum (et oui, c'est important aussi la culture !).
Après une âpre négo entre Gé et moi, on s'accorde sur le contenu de notre visite, au programme peintures européennes du XIIe au XIXe siècle et art moderne. A noter la magnifique vue sur Central Park, au dessus des arbres, de la terrasse du Metropolitain.

Le soir, de retour à l'hôtel, je fais la rencontre de la fille du tenancier... une petite souris grise, toute mimi, qui a fait de notre étage son territoire et qui passe de chambre en chambre (je l'ai observé suffisamment longtemps pour comprendre son petit manège) pour s'assurer que chacun des clients de l'hôtel est bien installé, c'est ce qu'on appelle du customer care ! ; )
Repost 0
6 septembre 2007 4 06 /09 /septembre /2007 18:12
Avec un peu de retard (rien qu'un peu...), voici nos aventures à Big Apple, aucune excuse si ce n'est le manque flagrant de cybercafé et un programme over booké... ; )

Après une nuit passée dans le bus (et une frontière étasunienne traversée), nous avions jugé préférable de planifier une journée light (comprendre sans musée ni truc demandant un maximum d'attention), quoi de mieux donc que d'aller flâner dans le mythique Central Park et ses environs ?



Nous nous sommes rapidement délestés de nos bagages à notre auberge de jeunesse dans Brooklyn, la YMCA de Greenpoint,  il s'agissait d'être de suite opé !
Ensuite direction Manhattan pour notre première journée new yorkaise...

DSCN9856.JPG
Cette balade dans Central Park devait aussi me permettre d'approfondir ma connaissance et mon analyse des écureuils (toujours dans le but, à terme, de rédiger un ouvrage de référence...), car une question me trottait dans la tête, y'a-t-il une quelconque parenté entre écureuils montréalais et écureuils new yorkais ???
Une chose est sûre, les écureuils new yorkais sont bin plus speedés ! ; )

A noter, un bon plan pour le midi du côté de l'Upper West Side: un resto thai à la déco soignée et aux prix très sympathiques, le Land.

DSCN9744.JPG
Comme nous sommes feignants, nous avons eu recours à des vélos pour arpenter le parc, et oui, pas de temps à perdre !!! ; )

DSCN9765.JPGDSCN9773.JPG
Nouveau bon plan, mais cette fois-ci pour le souper, nous sommes partis à la recherche d'un resto dans Brooklyn et sommes tombés sur une agréable surprise, le Peperoncino, taverne napolitaine pour se faire des dîner en amoureux.

Comme nous nous étions un peu excentrés du quartier de notre auberge et comme nous n'avions pas trop le courage de crapahuter pendant des heures, nous avons hélé un cab... Il fallait qu'on monte dans un taxi new yorkais au moins une fois, non ?
Et bien drôle d'expérience ma foi... un premier cab s'arrête mais lorsque nous lui donnons notre destination, il fait semblant de se creuser la tête, prend un air dubitatif et sa plus belle mine désolée pour finalement nous dire qu'il ne sait pas ou c'est et qu'il vaut mieux que nous fassions appel à un autre cab... Un taxi qui ne connaît pas sa ville ??? L'alu complète !!! ; )
Un deuxième s'arrête, on lui explique ou on va, je lui précise même que nous avons une carte s'il le faut... "Hey ! No need for a map !"... Ok, parfait alors en route ! Je suis vaguement notre progression sur la carte, ça a d'l'air d'être correc' quand soudain je vois qu'on va trop loin et qu'on doit gentiment expliquer au taxi driver sa job et qu'il faut faire demi-tour... ; )

Retour donc à l'auberge, notre chambre est propre mais spartiate, la déco réduite au minimum, 4 murs, un lit, une TV (grand luxe !!!) et une clim' qui fait un boucan du diable ! Un peu comme si un avion s'apprêtait à se poser au pied de notre lit... ; ) Mais, après la courte (et mauvaise nuit) passée dans le bus, ça fera bin la job ! ; )
Repost 0
30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 18:10
 

Comme le titre ne l'indique pas, ce soir, Gé et moi partons pour New York en bus de nuit...

Le retour de Gé à Montréal est aussi l'occasion pour nous deux de faire du tourisme et de profiter de ces derniers jours de ce côté-ci de l'Atlantique, nous allons donc passer 5 jours à Big Apple.

Nous avons passé notre dernière nuit à Montréal, nous rendons aujourd'hui notre appartement, nous avons nos billets retour, nos bagages sont fins prêts et nous ne reviendrons à Montréal que jeudi prochain, en transit, avant de nous envoler le jour même pour la France...

Ça sent la fin mais c'est le sourire aux lèvres et le coeur en joie (beaucoup d'excitation aussi) que nous abordons ce dernier tour de piste.
Avec ce séjour à New York, nous ne pouvions pas trouver de plus belle fin à notre année québécwése... ; )
Repost 0